· 

L'attitude propice à la guérison intérieure

Il n'est pas un secret qu'une bonne hygiène de vie et des conditions de vie propices à la santé du corps physique accélèrent sa récupération et sa guérison en cas de maladie ou de blessure. De la même façon, la guérison émotionnelle peut être approfondie et accélérée, si elle est entreprise avec une attitude mentale appropriée. Dans cet article, je vous propose de voir ensemble en quoi consiste cette attitude particulière afin que vous puissiez l'implémenter dans votre propre vie. Ces informations seront utiles tant aux personnes qui pratiquent ma méthode de guérison de l'enfant intérieur qu'à celles qui souhaitent entreprendre toute autre démarche thérapeutique, et en garantiront le succès.

1. Je suis responsable de ma guérison

Avant tout, il est important de pleinement réaliser que vous êtes la seule personne responsable de votre guérison, la seule personne capable de rendre cette guérison effective. Nous avons massivement été conditionnés à nous appuyer, tout au long de notre vie, sur une autorité extérieure et rester dans une posture dépendante et passive, en attendant que cette autorité prenne soin de nous. Nous avons été encouragés à cultiver cette attitude vis-à-vis de nos parents, puis l'avons projetée sur nos professeurs, sur nos guides spirituels, thérapeutes et même sur le gouvernement. Pour qu'une guérison puisse être entamée et avoir lieu, ce conditionnement doit être laissé derrière nous.

 

Oubliez vos espoirs qu'un sauveur extérieur vienne régler vos problèmes à votre place sans que vous n'ayez besoin d'y mettre du vôtre. Devenez votre propre sauveur et réalisez que vous avez en vous la capacité de faire face à tous vos conditionnements, à toutes les blessures et à les laisser aller. En entamant une démarche thérapeutique, voyez votre accompagnateur dans son rôle de guide, c'est-à-dire, de celui qui montre le chemin et armez-vous de la ferme volonté de parcourir ce chemin vous-même. Vous le pouvez. Vous n'avez pas besoin que l'on vous porte. Quelle que soit la méthode thérapeutique choisie, ayez la volonté de faire chaque jour un pas supplémentaire : pratiquez, pratiquez, pratiquez. C'est en cela que réside 99% de votre pouvoir de guérison

 

2. Je souhaite connaître ma vérité intérieure

Tout le monde n'est pas prêt pour une guérison émotionnelle profonde, parce que tout le monde ne souhaite pas faire face à ses souffrances, à ses peurs ou à ses prétendus défauts. Si vous souhaitez guérir, vous devez être non seulement prêts, mais aussi profondément désireux et fermement déterminé à voir tout cela en vous et à connaître votre vérité intérieure. Personne ne peut avancer sur un chemin escarpé les yeux bandés sans se blesser à un moment. Votre vie est ce chemin, et pour cesser de vous sentir blessé, vous devez vouloir ouvrir les yeux sur les obstacles intérieurs qui vous font trébucher.

 

Plus votre volonté de vous connaître est forte, plus la remontée des émotions et des souvenirs du niveau inconscient est rapide. Si la plupart des personnes qui débutent avec ma méthode de guérison de l'enfant intérieur mettent une demi-heure en moyenne pour remonter à une cause de leur mal-être au début, ce temps peut être réduit à cinq minutes voire moins lorsqu'on approche son inconscient avec ce type d'attitude ouverte et déterminée à recevoir tout ce qu'il y a à recevoir. Avec le temps et la pratique votre guérison s'accélérera de manière exponentielle et il vous sera possible de laisser aller des pans entiers de votre passé en quelques jours seulement. En vous adressant à votre enfant, adolescent ou adulte intérieur, dites toujours : « Je veux connaître la vérité. Dis-moi tout. » Et si votre inconscient vous estime suffisamment stable pour la recevoir, il vous révélera vos blessures intérieures.

3. Quoi que je découvre sur moi, je m'aime

Le jugement et l'autocritique ne font que vous éloigner davantage de la guérison. Si j'ai appris une chose dans ma pratique c'est celle-ci : l'amour seul guérit. Quoi qui remonte à la surface lors de vos explorations intérieures, soyez toujours désireux et prêts à offrir votre amour total et inconditionnel à votre enfant, adolescent et adulte intérieur. S'aimer est un choix et vous faites ce choix à chaque instant de votre vie. Vous pourriez trouver une multitude de raisons de ne pas vous accepter et de ne pas vous aimer, et ce serait très facile. Vous pourriez aussi faire quelque chose de très différent et de décider de vous aimer malgré toutes ces prétendues raisons qui en réalité ne sont que des excuses pour tourner le dos à votre être intérieur.

 

« Aux yeux des autres, je ne suis pas assez mince, pas assez musclé(e), pas assez intelligent(e), pas assez éduqué(e), pas assez compétent(e), pas assez digne d'amour... et je choisis d'ouvrir mon cœur à mon être intérieur, de l'envelopper de mes bras et de l'aimer comme je n'ai jamais aimé personne, avec toute la bienveillance et toute la chaleur dont je suis capable. Je le fais parce que je le peux, parce que je le veux, parce qu'à mes yeux à moi mon être intérieur le mérite. » Telle est l'attitude qui accélérera grandement votre guérison émotionnelle.

 

Armés de ces trois clés, allez à la rencontre de votre enfant intérieur aussi souvent que vous le pouvez. Vos facettes inconscientes sont tout autant désireuses de guérir que vous l'êtes. Lorsque vous adoptez cette attitude active, ouverte et aimante, vous faites un énorme pas vers votre enfant intérieur. Soyez certains qu'il en fera de même et vous retrouvera à mi-chemin pour qu'une guérison puisse avoir lieu.

 

Vous avez aimé cet article ? Me remercier :