Faites du mandala votre outil de bien-être

Bonjour à vous, mes chers sophronautes ! Face à votre intérêt croissant pour mes ateliers mandala ces temps-ci (ce dont je vous suis de tout cœur reconnaissante), j'ai envie de partager avec vous quelques conseils-clés afin que votre pratique du mandala ne reste pas au stade d'un simple dessin, mais évolue vers une véritable séance de bien-être.

 

Lâchez prise

Lorsqu'on débute, il est courant de se mettre la pression et de vouloir faire « joli », ce qui vous empêche de sortir de votre mental. Cependant, le mandala ne pourra se manifester et travailler à travers vous que lorsque vous l'aurez laissé faire, c'est pourquoi il est important que vous soyez capables de lâcher prise sur ce qui est en train de se passer sur votre feuille. Pour ce faire, rappelez-vous avant tout que vous n'êtes pas en train de dessiner à proprement parler, car le dessin en lui-même n'est pas le but de votre démarche. Le dessin n'est qu'un moyen d'expression pour vos émotions refoulées et blocages. La véritable finalité de votre séance avec le mandala est donc d'établir un lien avec vos ressentis les plus profonds afin qu'ils puissent se manifester et se transmuter.

 

Pour vous enlever la pression du « bien faire », je vous conseille ce tutoriel vidéo gratuit. Son avantage est de vous amener à dessiner votre mandala une seule ligne à la fois, ce qui vous sort de la démarche mentale de « concevoir » un mandala et vous place dans le processus du tracé lui-même. Au terme de ce processus vous aurez devant vous un mandala intuitif, c'est-à-dire réalisé spontanément, sans réfléchir. J'aime beaucoup cette approche, car on ne peut absolument pas anticiper le résultat final qui se révèle bien souvent aussi surprenant qu'agréable. Ce tutoriel est particulièrement conseillé pour toute personne qui ne se sent pas à l'aise avec le dessin et souhaite malgré tout pouvoir réaliser ses propres mandalas rapidement et facilement.

 

Imprégnez-vous de la couleur

Lorsque vous êtes absorbés par le mandala qui se manifeste à travers vous, vous choisissez spontanément les couleurs appropriés pour votre état émotionnel du moment, que vous en ayez conscience ou non. L'action de la couleur sur nos émotions n'est plus à prouver et ses propriétés bénéfiques sont aujourd'hui activement exploités en chromothérapie. Cependant, cette action s'exerce aussi lorsque vous dessinez, coloriez, lorsque vous portez des vêtements d'une couleur particulière ou lorsque vous vous trouvez dans un intérieur décoré avec certains couleurs.

 

Pour vous imprégner pleinement de l'énergie de la couleur, laissez-la résonner en vous. Sentez la couleur, savourez la couleur, « buvez » la couleur par les yeux. En vous connectant ainsi à elle de façon ouverte et consciente, vous amplifiez son action harmonisante.

 

Mesurez vos progrès

Afin de mieux vous rendre compte de vos progrès avec le mandala, vous conseille de dater vos dessins et de prendre quelques notes pour décrire votre état avant et après votre séance. Avec le temps, l'oubli s'installe inévitablement et le décalage entre ce que vous avez effectivement vécu et ce que vous croyez avoir vécu se creuse. Vos notes vous permettront d'avoir toujours une vision objective de vos expérience non seulement au cours de la séance, mais aussi les semaines et les mois passant. Créez-vous un album où vous pourrez conserver vos mandalas afin d'y revenir plus tard en cas de besoin.

 

Si vous avez envie d'en apprendre plus sur le mandala, ses propriétés et les différentes façons dont il peut vous servir, cliquez ici. Vous y découvrirez de nombreux outils dont un cahier mandala interactif et gratuit à télécharger et un atelier vidéo gratuit.

 

Vous avez aimé cet article ? Me remercier :