3 trucs bien-être que mon chat m'a appris

Il y a quelques années j'ai lu pour la première fois « Le pouvoir du moment présent » d'Eckhart Tolle. Un ouvrage remarquable d'un auteur éclairé. Comme j'adore les animaux, un passage les concernant avait tout particulièrement attiré mon attention, celui où Eckhart Tolle souligne que l'espèce humaine est la seule à souffrir d'anxiété et de dépression. Effectivement, je n'ai encore jamais rencontré une grenouille plongée dans la dépression ou un opossum en pleine crise d'angoisse.

 

Pour autant, je ne pense pas que les animaux soient dénoués de toute émotion, ils ne sont tout de même pas des machines ! J'ai pensé que peut-être ils vivaient davantage l'instant présent que nous, les humains, et qu'ils avaient donc des comportements salvateurs leurs permettant de se décharger des tensions accumulées. Pour vérifier mes suppositions, je me suis mise à observer mon félin et j'ai découvert trois attitudes génératrices de bien-être que chacun d'entre nous peut facilement intégrer à son quotidien ! Les voici.

 

1. Canalisez votre frustration

 

Il y a des tas de situations frustrantes qui peuvent nous arriver tous les jours : le train en retard, un collègue qui nous complique le travail, des imprévus en famille... Certaines fois nous parvenons à les relativiser et à conserver notre bonne humeur, mais d'autres fois la tension monte crescendo jusqu'à exploser sur un innocent qui a le malheur de croiser notre chemin au moment fatidique. Qui dit frustration dit colère, et il n'y a pas d'autre façon de gérer cette émotion que de la canaliser.

 

Chaque fois que mon matou n'obtient pas ce qu'il veut, il fonce illico déchiqueter les poteaux en sisal de son arbre à chat ! Je l'ai observé à plusieurs reprises, il n'aime pas du tout le mot « non ». « Non, il n'est pas encore l'heure de ton repas ». « Non, tu ne peux pas sortir, car il pleut dehors ». « Non, tu n'as pas le droit de monter sur la table ».

 

Déverser sa frustration et sa colère (qui sont une énergie considérable!) dans une activité physique est un moyen simple de se « défouler » tout en accomplissant une tâche gratifiante. Le choix de l'activité à faire vous appartient. Et en plus, il est plus facile dans ces moments-là de trouver de la motivation pour toutes sortes de corvées. Si habituellement vous rechignez à faire votre footing ou à passer l'aspirateur, vous serez surpris du bien-être que cela vous apportera.

2. Ne faites rien

 

Cette attitude peut paraître hors de propos dans un article comme celui-ci, et pourtant, ne rien faire est précisément ce qui nous manque cruellement au quotidien ! Avec des emplois du temps surchargés, des horaires à respecter et des délais à tenir, nombre de personnes plongés dans une tâche sont constamment en train d'anticiper la suivante. Combien de fois par jour vous arrêtez-vous pour regarder le ciel, le paysage qui vous entoure, l'expression sur les visages des passants ? Combien de fois par jour vous permettez-vous de prendre de la distance par rapport aux activités et de simplement être ici et maintenant ?

 

Mon chat est un vrai maître zen de ce point de vue, car il peut facilement méditer pendant une heure. Et par « méditer », j'entends se poser sur la fenêtre et observer la beauté du jardin. Vous me direz qu'il peut se le permettre, lui, car tous ses besoins sont déjà pris en charge!

 

Certes, une heure d'affilée serait difficile à dégager pour la plupart d'entre-nous, mais nous disposons tout de même du temps suffisant au cours de la journée ! Comme le matin dans les transports ou au volant de la voiture, pendant les pauses au travail, dont la pause déjeuner. Et si au lieu de manger avec vos collègues et à ressasser les soucis des uns et des autres, comme vous aviez l'habitude de le faire, vous alliez cette fois manger tranquillement dans ce parc non loin de votre bureau et profiter un peu de la verdure ?

 

3. Pensez à vous amuser

 

Qu'arrive-t-il à l'enfant en nous lorsque nous devenons adultes ? Je vais vous le dire : il se meurt doucement tyrannisé par les obligations et le caractère « sérieux » de la vie. Quand pour la dernière fois avez-vous ris aux éclats ? S'amuser est un droit et un devoir de chaque être vivant, sinon à quoi ça sert d'être en vie ?

 

Ce qui me marque le plus chez mon chat aujourd'hui âgé de 6 ans, est qu'il n'a jamais cessé de s'amuser. Il joue avec sa peluche favorite et court après sa queue comme quand il était chaton !

 

Respecter et laisser s'exprimer son enfant intérieur est sans doute la meilleure garantie qui existe d'une vie épanouie. Pensez à la manière dont vous pourriez ressusciter le vôtre. Soyez spontané, faite quelque chose d'imprévu et de drôle. Cessez de planifier toutes vos activités des semaines à l'avance et laissez émerger vos envies au jour le jour. Amusez-vous !

 

Vous avez aimé cet article? Me soutenir: