Le pouvoir transformateur des affirmations positives

Aujourd'hui j'aimerais vous parler des affirmations positives et du pouvoir qu'elles recèlent de rendre votre vie plus agréable et plus épanouissante.

 

Une affirmation est toute pesée que nous pensons ou toute parole que nous prononçons et que nous considérons être vraie pour nous. Nous faisons des affirmations chaque jour sans toujours nous en rendre compte, et beaucoup d'entre-elles ne sont pas forcément positives. « Je suis nul, je n'y arriverai jamais », « personne ne m'aime » ou « c'est dur, la vie » sont autant d'affirmations. En fait, toutes nos pensées automatiques sont des affirmations.

 

Aujourd'hui nous commençons de plus en plus à nous rendre comte que nos pensées sont à l'origine de toute manifestation matérielle dans notre vie. Chaque chose, chaque situation existe d'abord dans notre esprit et ensuite prend forme dans notre vie. D'abord nous faisons des projets et ensuite nous les réalisons. Il va donc de soi que si la plupart de nos pensées concernent des choses désagréables jours après jour, nous en verrons le résultat dans notre vie.

 

Il faut cependant bien noter que nos pensées inconscientes ont encore plus d'impact que nos pensées conscientes ! En effet, l'inconscient est responsable de 95% de nos choix et comportements. Beaucoup d'entre-nous avons des croyances et des pensées désagréables bien enracinées dans notre inconscient depuis l'enfance. Ces pensées nous ont souvent été transmis par nos parents, non pas parce qu'ils voulaient nous faire du mal, mais parce que c'est le bagage qu'ils ont hérité de leurs propres parents. Les blessures émotionnelles de l'enfance, en particulier, sont des croyances qui ont été semées en nous lors d'un événement traumatisant et elles s'accompagnent souvent d'émotions douloureuses. Leur présence ou absence est déterminante dans la direction que prend notre vie. Il est donc crucial de s'occuper de ses blessures et de ses pensées au quotidien. Un esprit sain et positif est à l'origine d'une vie saine et épanouissante.

 

Lorsque j'ai découvert la sophrologie, j'ai réalisé que la pensée positive était au cœur de chaque pratique et de chaque séance. Lorsque nous allons mal, nous sommes comme un récipient vide de bien-être. Nous ne pouvons pas chasser le vide en nous acharnant dessus. En revanche plus nous nous remplissons de bien-être, moins il reste de vide en nous. Et s'il y a un domaine où la sophrologie excelle, c'est bien pour cultiver le bien-être en soi. Il y a toujours des affirmations positives placées ça et là dans les séances de sophrologie, pour nous aider à changer nos schémas de pensées.

 

Beaucoup de personnes pratiquent les affirmations positives et trouvent qu'elles ne sont pas efficaces. C'est parce que notre état de conscience de veille fait barrière à ces nouvelles idées positives, il les juge, les rejette, les critique, en fonction de croyances et de blessures que nous portons dans notre inconscient. Pour qu'une affirmation soit efficace, notre inconscient doit l'accepter comme vraie ! Alors comment y parvient-t-on ?

 

Première solution : nous pouvons répéter ces affirmations positives jour après jour. C'est une technique qui marche plutôt bien et qui correspond au processus qui se déroule naturellement dans l'enfance. Par exemple à force qu'on nous répète que nous ne sommes bons à rien, nous finissons par y croire ; et si on nous répète que nous réussissons tout ce que nous faisons, nous allons croire à cette idée-là. Louise Hay, pionnière en matière d'affirmations positives, conseille de les pratiquer devant la glace en vous regardant dans les yeux, et je trouve cette astuce très efficace. Il faut, cependant savoir, que la répétition n'a pas toujours d'impact suffisant sur les croyances négatives liées au blessures de l'enfance et qu'une rechute est toujours possible si l'une de nos blessures est activée par une circonstance dans notre vie.

 

Deuxième solution : nous pouvons prendre un raccourci pour atteindre directement l'inconscient. Lors d'une séance de sophrologie, nous entrons dans un état de conscience particulier qui favorise l'accès à l'inconscient. Nous pouvons alors à la fois examiner et guérir nos blessures et croyances négatives associées ; et semer de nouvelles graines de pensée positive grâce aux affirmations.

 

Ça se passe exactement comme dans le film « Inception » : nous semons une idée positive dans notre inconscient, elle va prendre racine, se développer et porter ses fruits dans notre vie.

 

Pour commencer à vous servir des affirmations positives, examinez d'abord vos pensées et croyances pour chaque domaine de votre vie. Prenez une feuille de papier et un stylo. Divisez la feuille en plusieurs colonnes, par exemple : Moi, Couple, Travail, Famille, Finances etc. Dans chaque colonne, écrivez les pensées qui vous viennent spontanément pour chaque sujet. Ainsi vous saurez exactement ce qu'il en est. A ce stade, vous saurez peut-être déjà lesquelles de ces pensées sont liées aux blessures de l'enfance. Et si vous souhaitez guérir vos blessures, je serais heureuse de vous aider. Pour cela, vous pouvez prendre rendez-vous directement sur mon site.

 

Vous vous retrouvez donc avec la liste de vos croyances pour chacun des domaines de votre vie que vous avez indiqué. Prenez une nouvelle feuille, reportez les mêmes intitulées de colonnes dessus puis écrivez vos affirmations positives à partir de vos croyances de base.

 

Par exemple, supposons que dans la colonne « Moi » vous avez la croyance « Je suis nul et je n'y arriverai jamais ». Vous pouvez la transformer en affirmation suivante : « Je fais toujours de mon mieux et je ne cesse de progresser ». Si dans la colonne « Travail » vous avez la croyance « L'emploi est difficile à trouver », l'affirmation positive pourrait être « Il y a une multitude de postes qui correspondent à mes attentes et je n'ai besoin que d'un seul ». Continuez comme ça et vous aurez votre liste personnalisée d'affirmations positives à pratiquer au quotidien.

 

Vous trouverez également sur ma chaîne une séance de sophrologie dédiée aux affirmations positives pour la confiance en soi, dont voici le lien.

Vous avez aimé cet article? Me soutenir: