Crises existentielles, des occasions de grandir

Régulièrement, il m'arrive d'accompagner des personnes en situation difficile. Qu'il s'agisse de rupture sentimentale ou de divorce, d'un burn out ou d'une maladie qui se déclare soudainement, une crise existentielle ébranle bien souvent les fondements mêmes de l'existence. Le travail que nous faisons ensemble consiste alors à aider mes clients à trouver en eux les ressources nécessaires pour établir une nouvelle harmonie dans leur vie. Dans cet article, je vous livre la feuille de route pour apprendre à négocier ces virages de la vie.

 

Une tempête arrive soudainement et remet en question une grande partie de ce sur quoi nous avons bâti notre existence. Notre environnement, nos relations, notre métier et le sens même de notre identité sont touchés profondément. Mes clients parlent parfois d'un désastre qui s'apparente à la fin du monde et les laisse sur les ruines de leur passé : « Toute ma vie est en train de s'écrouler ! » Malgré le contexte cataclysmique, j'ai la profonde conviction que nous ne sommes pas démunis face aux difficultés, car une crise existentielle est avant tout un changement qui sollicite nos capacités d'adaptation.

 

J'ai lu un jour que pour surmonter un problème il faut devenir plus grand que ce problème. Si cela est vrai, alors les crises existentielles, de part leur ampleur, peuvent nous faire grandir au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer. Bien sûr que le changement est difficile, mais il est aussi nécessaire, car face à une crise nous n'avons que deux options : dépérir ou renaître de nos cendres.

 

1. Acceptez le changement

La première étape - la plus importante - est d'accepter que certains domaines de votre vie soient remises en questions sans aucun retour possible en arrière. Accepter que ce ne sera plus jamais comme avant peut être très douloureux, mais dites-vous que « l'après » sera ce que vous en ferez. Les lendemains pourraient même être mieux que votre existence précédente.

 

2. Donnez-vous du temps

Lorsque tout va mal, certains sont saisis par un sentiment de panique (« il faut vite faire quelque chose ! ») d'autres se sentent si abattus qu'ils sont incapables de faire face. Quel que soit votre cas, donnez-vous du temps. Le pire est déjà arrivé, qu'avez-vous à perdre ? Laissez vos pensées morbides de côté autant que possible. C'est l'occasion de vous offrir des moments de qualité. Bichonnez-vous, faites ce qui vous fait du bien, faites-vous des cadeaux... Cela vous aidera à réaliser qu'il y a une vie après la crise.

 

3. Tirez les leçons du passé

Passez en revue les dernières semaines. Une crise existentielle nous apprend toujours quelque chose. Quelles leçons avez-vous personnellement tiré de cette situation ? Quelles conséquences positives cela aura-t-il sur le reste de votre vie ?

 

4. Relevez-vous

Maintenant que vous avez offert du temps, de l'attention et du bien-être à vous-même, que vous avez retenu vos leçons, vous vous sentez bien mieux et vous pouvez sentir votre énergie croître. C'est le moment de vous relever et d'envisager une nouvelle existence. Pensez à toutes les choses que vous aviez depuis toujours envie de faire, mais remettiez systématiquement à plus tard. Choisissez-en une et faites-en votre objectif. Le mieux est que ce premier objectif concerne un domaine différent de celui touché par la crise que vous venez de traverser. Par exemple, si la crise concernait votre couple, choisissez-vous un objectif dans le domaine professionnel, créatif etc. Cela vous aidera à regagner confiance en vous, mais aussi à vous ouvrir à la nouveauté et à transiter vers l'étape suivante.

5. En avant toute vers une nouvelle vie

Une fois votre premier objectif accompli, vous vous sentez plus confiant. Vous avez expérimenté des choses nouvelles et exaltantes, rencontré de nouvelles personnes, essayé de nouvelles activités, visité de nouveaux lieux et vous pouvez déjà ressentir ce que votre nouvelle vie pourrait être. Toutes ces expériences vous ont façonné intérieurement, et vous avez conscience que vous n'êtes plus tout à fait la même personne. Vous êtes une meilleure version de vous-même : vous avez désormais en vous une force incroyable, celle de naviguer les vagues de la vie sans jamais chavirer.

 

Des histoires de vie inspirantes

La vie a voulu que ma première cliente (qui se reconnaîtra certainement :) ) me consulte justement pour l'aider à traverser une crise majeure. Elle devait faire face à un changement de pays et de travail, couplé à une rupture sentimentale difficile. Avec la sophrologie, elle a pu venir à bout des pensées négatives et des cauchemars qui l'assaillaient la nuit. Au fur et à mesure que ses émotions s'équilibraient, elle a commencé à se consacrer du temps : une séance de shopping, une visite chez le coiffeur, une sortie avec des amies... Bientôt elle s'est sentie capable d'envisager un projet professionnel. Puis au fil des expériences elle a non seulement noué beaucoup de relations inspirantes, mais aussi trouvé une formation professionnelle dans un domaine qui l'a passionnée. Ayant suivie cette voie, elle se prépare maintenant à un séjour à l'étranger, chose dont elle avait très envie depuis le départ !

 

Le moment de la retraite peut aussi être vécu comme une véritable crise, car tous les repères existentiels se trouvent bouleversés. Que faire maintenant que les enfants sont grands et que le travail n'est plus là pour occuper nos journées ? Une dame a trouvé une solution très créative à ce dilemme. Elle adore le théâtre, mais au cours de sa vie, son emploi du temps chargé ne lui a pas permis de voir beaucoup de pièces. Aussitôt sa retraite prise, elle a donc décidé de faire le tour du monde des spectacles. Non seulement elle en a retiré un grand plaisir, mais sa boîte mail est désormais remplie de correspondance de la part des amis venant de tous les coins du monde !

 

Ainsi les épreuves les plus difficiles peuvent aussi être nos plus grands cadeaux.

Vous avez aimé cet article? Me soutenir: