Trois secrets d'une méditation réussie

conseils méditation, comment méditer, méditation réussie, méditation facile, méditation au quotidien, sophrologie lyon, sophrologue lyon

Aujourd'hui en Occident, scientifiques et professionnels de santé s'accordent à dire, preuves à l'appui, que la pratique de la méditation permet de réduire le niveau de stress, d'améliorer la condition physique, émotionnelle et mentale des individus. Pourtant il y a plus de 50 ans déjà, le Dr Caycedo s'inspirait de la méditation Zen pour mettre au point des exercices de sophrologie. En effet les deux disciplines sont parentes et très complémentaires. Et si la sophrologie est généralement jugée plus accessible pour un public occidental que la méditation, il existe des astuces très simples pour apprendre à méditer au quotidien.

 

 

 

Secret n°1 : Posture adaptée

La méditation se pratique généralement en posture assise, jambes repliées en tailleur, demi-lotus ou lotus pour les plus souples. Il est important que votre posture soit suffisamment confortable pour pouvoir être maintenue tout au long de votre séance. Pour limiter les tensions dans les jambes et le dos, utilisez un coussin de méditation. J'ai une très bonne expérience du coussin fuzen, en forme de demi-lune, qui offre une plus grande liberté à la position des jambes et une assise stable et confortable pour la partie supérieure du corps. Se tenir droit devient bien plus simple !

 

Secret n°2 : Relaxation

Les tensions et crispations du corps constituent l'une des plus importantes barrières au bon déroulement de votre méditation. C'est pourquoi après vous être confortablement installés sur votre coussin, vous pouvez consacrer quelques minutes à la relaxation de votre corps : détendez tour à tour les muscles de la tête et du visage, le cou, les épaules, les bras, la cage thoracique, le ventre, le bassin et les jambes. Relâchez les tensions et gardez juste ce qu'il faut de tonus musculaire pour maintenir votre posture. Vous constaterez qu'en étant relaxé, votre esprit devient spontanément plus alerte et plus concentré.

 

Secret n°3 : Lâcher-prise

Adoptez une attitude de lâcher-prise. Le lâcher-prise est tout le contraire de la résistance : ne cherchez pas à empêcher les pensées de surgir, accueillez-les ; mais en même temps ne vous accrochez pas à elles, laissez-les s'évanouir. Le processus de la pensée se déroule de lui-même et il n'est pas nécessaire d'y prendre part. Soyez le spectateur qui se tient au bord de la route et regarde les voitures passer. Dans le même temps, essayez de lâcher toute attente qu'il se passe quelque chose de particulier lors de votre méditation, ainsi que tout désir de « bien faire ». Laissez-vous être, tout simplement.

 

Ceci étant dit, voici quelques exemples simples de méditation que vous pouvez pratiquer au quotidien.

La méditation sur le souffle

Après avoir mis en pratique les trois astuces énoncées ci-dessus, portez votre attention à votre souffle. Durant quelques minutes, sans rien modifier, observez simplement votre respiration, sa profondeur, sa fréquence. Prenez conscience de tout le trajet respiratoire des narines jusqu'aux poumons et laissez venir à vous les sensations qui surgissent au passage d'air à l'inspir et à l'expir. A un moment donné, des pensées vont apparaître. Lorsque vous en prenez conscience, simplement revenez à la respiration. A la fin de votre séance, sans vous précipiter, récupérez progressivement la mobilité de votre corps et étirez-vous.

 

La méditation du cœur

Reprenez toutes les étapes de la méditation sur le souffle. Lorsque vous êtes bien centré sur votre respiration, déplacez votre point de concentration au niveau du cœur. Explorez les sensations en provenance de cette région de votre corps. Puis imaginez que votre respiration se déroule dans cet espace du cœur : durant quelques minutes inspirez et expirez par le cœur. A la fin de votre séance, sans vous précipiter, récupérez progressivement la mobilité de votre corps et étirez-vous.

 

La méditation en 3 temps

Reprenez toutes les étapes de la méditation sur le souffle.

-A un moment donné, des pensées vont apparaître, alors, durant quelques minutes, pratiquez l'écoute intérieure. Prenez conscience de chaque pensée, accueillez-la, écoutez son message, puis laissez-la partir.

-Votre mental s'apaisera progressivement. Alors, formulez un souhait positif. Ce peut-être un souhait pour vous-même, vos proches, la planète... Restez un moment avez votre souhait, laissez-le se poser dans votre esprit.

-Enfin, accueillez simplement le silence en vous, ce qui ne veut pas dire que vous devez être isolé de tout bruit. Il y a différentes manières de percevoir le silence. Vous pouvez, par exemple, observer la façon dont chaque son résonne dans votre espace de silence intérieur, comme à l'intérieur d'une cathédrale.

 

J'espère que cet article vous aura motivé à tenter l'expérience !

 

Vous avez aimé cet article? Me soutenir: