Joies de Noël- joies de vivre au présent

Comme chaque, année à l’approche des fêtes de Noël et de Nouvel An, nous nous sentons gagnés par une certaine excitation et une joie de vive. Le plus gros problème qui puisse encore nous préoccuper en cette période serait le choix des cadeaux à offrir à nos proches ! Alors que les villes se parent de mille feux, le temps semble se figer et nos soucis s’envolent. La magie de Noël existe-t-elle vraiment ? Et si la joie que nous ressentons était simplement celle de vivre au présent ?

Le fait que Noël coïncide avec la fin de l’année en fait une fête symbolique de moisson : c’est la fin d’un long cycle de dur labeur qui nous donne l’occasion de nous poser et de faire le bilan de tout ce qui a été accompli durant l’année. C’est un temps de pause bien mérité, et pendant quelques jours nous n’aurons plus à nous préoccuper de l’avenir. Envolés les problèmes ! Entourés de nos proches, nous goûterons aux joies du présent en revoyant les personnes que nous apprécions, en savourant de délicieux plats de Noël et en échangeant des cadeaux. C’est un moment d’insouciance qui réveille l’enfant en nous. C’est donc le fait de focaliser toute notre attention sur le moment présent qui nous aide à nous couper de nos préoccupations.

En temps normal, notre mental est occupé à anticiper tous les scénarios catastrophes possibles qui ne verront sans doute jamais le jour, mais qui pourtant nous causent un stress bien réel. « Je dois à tout prix terminer ce travail, sinon… » « Ce train ne vient toujours pas, je serai en retard et … » « Si mon enfant redouble, ça veut dire que… » Est-il possible de s’en détacher ? Est-il possible de vivre comme si chaque jour était un jour Noël ? Pour moi, la réponse est un OUI !

Revenir au présent est un « réflexe de survie » que vous pouvez appliquer en cas de crise. Le meilleur moyen d’y arriver est de vous servir de votre corps, car il est directement relié à l’instant présent par ses cinq sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. Le corps ne peut sentir que ce qui se passe maintenant, et il en suit que le seul temps que nous pouvons expérimenter est le présent ! Nous pouvons bien sûr nous évader en pensée vers des souvenirs lointains ou nous projeter mentalement dans le futur, ce ne seront jamais que des images éphémères dans notre esprit, car chaque fois que nous nous poserons la question « Où suis-je ? », la réponse sera forcément « Ici et maintenant ». En revenant au présent vous vous apercevrez très vite que l’instant où vous vous trouvez ici et maintenant est bien moins effrayant que toutes les pensées que vous pouvez entretenir dans votre tête.

Katie Byron, une auteur américaine, le résume très bien : « Si vous voulez de la déprime, plongez-vous dans le passé ; si vous voulez de la peur, projetez-vous dans l’avenir ».

En revanche, le moment présent est rempli de joies souvent très simples comme la caresse du vent sur notre peau ou la lumière du soleil, un sourire échangé avec un inconnu dans la rue ou le plaisir d’être en présence d’un être cher. Ces petits instants de bonheur peuvent changer notre regard sur la vie, car plus nous revenons au présent plus nous nous apercevons que notre vie entière est une suite de petits instants comme ceux-là. Bien sûr qu’il y a des défis et des moments difficiles ! N’essayons pas de le nier. Mais la majeure difficulté pour la plupart d’entre-nous actuellement serait de sortir du monde imaginaire de nos pensées négatives et d’arrêter de vivre par anticipation les mésaventures qui souvent ne se réaliseront même pas.

Voici un exercice simple qui vous aidera à vous reconnecter au moment présent par le biais de votre corps :

« Asseyez-vous dans un endroit de votre choix. Commencez par observer ce qui vous entoure et prêtez attention aux détails tels que éléments de décor, formes et couleurs. Laissez la vie vous en mettre plein les yeux. Ensuite, concentrez-vous sur les sons que vous entendez : les sons de votre respiration, les sons proches et les sons lointains à peine audibles. Percevez tous ces sons en même temps et prenez conscience de la vie qui s’active autour de vous. Passez ensuite aux odeurs : portez votre attention sur les odeurs et les parfums que vous pouvez percevoir. Sentez-les simplement sans les juger, sans les classer en agréables ou désagréables, vivez simplement l’expérience. Continuez avec le sens du goût : que ressentez-vous à cet instant ? Quel goût a votre salive ? Explorez ces sensations dans votre bouche. Enfin, concentrez-vous sur votre peau et le sens du toucher et voyez ce que vous pouvez ressentir : les sensations de pression à divers endroits du corps, le contact des vêtements sur la peau… Qu’est-ce que ça fait de sentir le contact sur chaque centimètre de sa peau ? Imprégnez-vous de ces sensations. Et pour finir, combinez toutes les sensations précédemment explorées : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher. Prenez conscience de toute la richesse de votre expérience ici et maintenant ! »

N’hésitez pas à partager dans les commentaires votre vécu personnel de cet exercice.

Je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes de fin d’année !

 

Partager cet article: